Ma gestion des sauvegardes

Le sujet des sauvegardes informatiques est un sujet bien plus complexe que la majorité du grand public ne l’imagine. De plus, il est important de ne pas confondre sauvegarde et disponibilité de fichiers informatiques.

Qu’est-ce qu’une disponibilité de fichiers ?

La disponibilité de fichiers informatique est le moyen technique permettant d’avoir accès à ces derniers. Pleins de solutions existent :
– directement sur son ordinateur
– en local via un disque du réseau (NAS)
– en ligne via le cloud
– etc
Le fait de sécuriser le stockage des données par l’utilisation d’un système de raid (logiciel ou matériel) n’est pas une sauvegarde. Cela permet seulement et uniquement de pouvoir se retourner en cas de petit pépin matériel.

Qu’est-ce qu’une sauvegarde de fichiers ?

Une sauvegarde est le stockage additionnel des fichiers dupliqués sur un autre (ou plusieurs) espace de stockage (local ou distant). Ces sauvegardes permettront de pouvoir restaurer ses fichiers en cas de gros pépin matériel.

Tout est histoire de taille de pépin !

Un disque dur qui lâche est un gros pépin sur un disque non secouru (RAID1/5/etc), mais un petit pépin dans le cas d’un RAID. Tout autre pépin sera forcement un gros pépin :
– vol
– incendie
– dégradation du matériel
– suppression de fichier par erreur
– etc

Il est donc IMPÉRATIF d’avoir une solution de sauvegarde !

Beaucoup de personnes font des sauvegardes “manuelles” sur disques durs externes ou clé. Sauf si la personne est d’une rigueur extrême, ceci ne peut pas être considéré comme une sauvegarde fiable ; Aucun historique n’est géré, la durée de vie d’un disque dur stocké dans un tiroir est douteuse, la hiérarchie des données sur plusieurs médias est source de conflits ou d’oublis, etc.

Une sauvegarde fiable doit être une sauvegarde 100% automatisée.

Mon système informatique déployé est le suivant :
1 x NAS (JUPITER) qui centralise 100% des données.
1 x NAS (MARS) qui centralise 100% des sauvegardes locales.
1 x abonnement Office 365 (avec Onedrive) par utilisateur pour les sauvegardes en ligne.
Ceci me permet d’effectuer de manière hebdomadaire une sauvegarde en local sur MARS et une sauvegarde en ligne sur Onedrive.

Les sauvegardes en local ne posent pas de problème particulier en bande passante. Une sauvegarde de 10 Go ne prendra qu’1 minute et 30 secondes. Cependant, les sauvegardes en lignes sont quant à elles beaucoup plus problématiques concernant la bande passante. Pour donner un exemple : une sauvegarde d’un événement familial de 80 photos de 14 Mpx pèse environ 350 Mo. Une connexion ADSL qui a 1 Mbps d’upload mettra au mieux 47 minutes pour réaliser cette sauvegarde. Il faut compter 2 heures et 30 minutes par Go de sauvegarde en ligne, soit 1 jour par tranche de 10 Go (environ).

Il est donc important de sauvegarder en ligne uniquement ce qui le mérite.

DUPLICATI : la clef de mes sauvegardes

Duplicati est un logiciel opensource permettant de réaliser et de gérer les sauvegardes encryptées. J’utilise un container Docker sur mon NAS unRaid (comme expliqué dans mon précédent article). L’avantage de cet outil est qu’il peut être déployé sur Windows, macOS et Linux. Monsieur “TOUTLEMONDE” peut donc utiliser cette solution sur son PC !

Avec un compte Onedrive certains pourraient me dire : “Mais pourquoi ne pas stocker en local sur le dossier Onedrive local et de laisser le tout se synchroniser”. Ces personnes n’auraient pas tord ; Mais un détail me chagrine à cette solution : les données sont en claires sur les serveurs d’un GAFAM. Je ne suis pas un partisan du libre, ni un anti-GAFAM, mais j’aime l’idée de maîtriser au maximum mes données. Duplicati va donc me permettre de stocker sur Onedrive des fichiers encryptés.

Voilà ce qui est stocké sur Onedrive, qui est donc inexploitable par quiconque aurait accès à ce stockage distant et aussi par Microsoft.

Le dernier avantage à cette solution est que je peux changer de solution de stockage en ligne assez simplement et du coup ne pas être dépendant d’un fournisseur.

J’ai testé d’autres solutions comme Cobian Backup mais cette solution est difficilement exploitable car elle ne fonctionne que sous Windows et ne peut donc pas être installée sur un serveur (NAS). De plus, elle ne permet pas d’utiliser des services en ligne tel que Onedrive ou Hubic comme destination des sauvegardes.

ALORS, A VOS SAUVEGARDES !

Importé de mon Medium.com/@lafrite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.