Agrégation xDSL+4G de la Freebox Delta : Mon test !

Malheureusement, je ne fais pas parti de ceux qui ont une connexion via fibre optique. Et dans ce cas de figure, peu de solutions s’offrent à nous pour avoir une montée en débit digne de 2020 :
– offre satelite ? limité à 22 mbits.
– offre 4G “fixe” ? limité par l’implantation de la box dans le domicile et les saturations des relais 4G en heures de pointe. Mais surtout, pas d’IP fixe.
– offre Overthebox d’OVH ? chère, très chère (forfait xDSL + forfait 4G + forfait OverTheBox : 60€/mois minimum)
– offre Freebox Delta ? Pourquoi pas !

J’ai essayé de regarder sur le net si des tests de l’agrégation existaient ; malheureusement non. En tout cas, aucun qui répondait à mes questions :
– Est-ce que ça marche ?
– Si oui, comment ?
– Quels sont les contraintes ? Les limites ?
– etc

Je me suis malgré tout jeté sur l’offre Freebox Delta pour tester, en me disant que je n’avais pas grand chose à perdre… et que je pourrais peut être donner les réponses à mes questions pour des personnes dans la même situation que moi !

A quoi s’attendre ?

Pour commencé ce test, voici d’où est-ce que je parts : Une simple ligne xDSL synchronisée en ADSL2+ permettant d’avoir presque 12 mbps en download et même pas 1 mbps en upload. Juste de quoi regarder du streaming en HD sur un écran, mais guère plus.

Dans la théorie, ma ligne xDSL doit me donner 11.8 mbps DOWN et 0.9 mbps UP.

Concernant la 4G, avant de m’aventurer avec une Freebox Delta, j’avais un modem 4G avec un abonnement Free Mobile avec un modem Netgear LB2120 pour me garantir une continuité de connexion en cas de coupure xDSL. Grace à ce modem, j’arrivais à obtenir 10 mbps de download et plusieurs mbps d’upload lors de mes différents tests (sans antenne externe).

En théorie je devrais pouvoir doubler mes débits : 20 Mbps Down et 3–4 Mbps Up

Quels sont les contraintes ?

La première chose qu’il faut savoir, est que les résultats dépendront énormément de la qualité de réception de la 4G à l’endroit où se trouvera votre Freebox Delta. C’est peut être évident, mais il faut vraiment en avoir conscience. Pour se donner une première idée, repérez l’antenne Free la plus proche de chez vous (mais aussi la plus direct, car si elle se trouve derrière une montagne…). Pour cela j’ai utilisé deux sites : https://www.cartoradio.fr et https://rncmobile.net/. Dans mon cas, je me trouve à 2.2 km d’une antenne qui se trouve en contre-bas de mon domicile. Ma box étant placé dans mon garage, il faudra croiser les doigts pour que cela fonctionne au moins aussi bien qu’avec mon modem 4G Netgear.

La seconde chose est que l’agrégation ne fonctionnera que si vous utilisez votre Freebox en mode “routeur”. Impossible de l’utiliser en mode “pont” avec un routeur de derrière. C’est pas très grave, mais il faut le savoir en fonction de votre installation. Je dois donc abandonner mon routage via mon routeur Netgear RBR50 et ainsi me supprimer des fonctions propres au système Orbi : Contrôle parental, antivirus centralisé Armor, etc

La troisième chose importante est qu’il faut savoir d’avance que l’agrégation proposée par Free n’est pas une réelle agrégation comme le propose OverTheBox d’OVH ou encore openMPTCProuter. Ces derniers permettent d’avoir une seule et unique IP et donc de faire transiter l’ensemble du trafic via cette dernière. Free ne décrivant pas comment fonctionne son agrégation, il n’est pas certain que l’on puisse profiter du cumul des débits (montant ou descendant) systématiquement.

Dernière chose qui a son importance ; La 4G ne maintient pas la connexion internet en cas de coupure xDSL. C’est moche. Très moche.

Alors, sa capte ?

Non. Au premier branchement de ma Freebox, l’accroche réseau n’était pas bonne. J’ai donc été obligé d’installer une antenne extérieure pour capter correctement et ainsi m’assurer stabilité et débit. J’ai opté pour cette antenne directionnelle de chez Lowcost Mobile avec ces adaptateurs SMA. Une fois installée sur ma façade et orientée en direction de l’antenne Free, l’accroche réseau est bien meilleure.

Grace à l’ajout de l’antenne mon rsrp passe sous la barre des -95. J’obtiens ainsi une accroche réseau viable.

Nous allons pouvoir ainsi rentrer dans le vif du sujet et faire les différents tests théoriques :

WOAHHHHHHH ! La promesse a l’air d’être tenue ! Je quadruple mon débit descendant et multiplie par 26 mon débit montant !

Par contre, un constat peut être fait : Ce n’est pas l’adresse IP (fixe) de la ligne xDSL qui est vu par les différents services de test dans le cas de l’utilisation de l’agrégation avec la 4G …

En théorie, je peux donc considérer que j’ai 38 mbps en download et 22 mbps en upload.

Et en pratique ?

Si les tests théoriques sont flatteurs, la réalité est un poil différente. Les preuves par les exemples.

Transmission profite parfaitement bien de la la démultiplication des connexions proposé par Torrent. J’ai ainsi pu profiter d’une bande passe de 64 mbps sur le téléchargement de distributions Ubuntu.

Étonnamment, Steam ne permet pas de profiter pleinement de l’agrégation. Les téléchargements de jeux et mises à jour plafonnent à environs 20 mbps.

Les téléchargements de fichiers via http plafonnent, tout comme Steam, à 22 mbps. Cela s’explique, parce que Steam utilise aussi le protocole http.

Le téléchargement de fichiers via ftp peut être réalisé à 36 mbps.

L’upload d’un fichier via ftp se fait à 26 mbps (peu importe le nombre de fichier dans la file d’attente). Le dépôt d’une vidéo sur Youtube permet de profiter d’environs 20 mbps de bande passante d’upload.

D’autres services profitent aussi de l’agrégation. Voici la liste non-exhaustive de ceux que j’ai pu tester :
– la synchronisation des photos sur Onedrive.
– la synchronisation de fichiers sur mon Nextcloud (WebDAV).
– les flux vidéos en 4K sur Netflix / Prime Vidéo.
– la navigation internet lorsque du streaming est en cours.

Concernant les jeux en ligne, aucun impact sur le ping (essai uniquement sur Counter-Strike : Global Offensive) . Le routage de la Freebox semble détecter les flux de jeux (détection de port ?) et ainsi faire passer ce dernier exclusivement sur la ligne xDSL.

Et l’auto-hébergement, c’est possible ?

Ma première réponse sera négative. L’agrégation ne se faisant pas sur l’IP de la ligne xDSL, les redirections de domaine sur cette IP sont donc bridées aux caractéristiques de la ligne xDSL (dans mon cas 1 mbps d’upload).

La 4G donnant une nouvelle IP à chaque connexion, il faudrait faire des tests avec un DNS dynamique …

Conclusion

Free tient sa promesse. On a une vraie montée de débit … mais pas une vraie montée de débit ! Suivant mes tests, cette montée de débit sera viable pour une grande partie des utilisateurs “normaux” ! 😉

N’hésitez pas me demander des tests complémentaires en commentaire.

Importé de mon Medium.com/@lafrite

3 réponses sur “Agrégation xDSL+4G de la Freebox Delta : Mon test !”

  1. Salut,
    l’agrégation FREE n’en est pas une. C’est de la répartition de charge (sortie via deux IP différentes, celle de l’adsl et celle de l’antenne 4G)
    Http renvoie une réponse par IP « source », il n’est pas « multipath »
    par contre tout ce qui est P2P, torrent etc… ca marche bien car c’est l’adn même de ces types de « connections » (plusieurs sources IP vers plusieurs cible IP)

    Si tu souhaitais faire de l’agrégation sur une même IP de sortie, il faut par exemple deux tunnels VPN. Un passant par l’adsl et un par la 4G. J’ai monté ce genre de système mais avec un routeur Asus et par ligne de commande. ca pointe vers un dédié OVH sur lequel est installé un server openVPN
    Autre avantage, pouvoir utiliser la liaison 4G pour initier une connection vers mes machines

    Le gros point noir, plus les perf des deux lignes sont « éloignées » plus ca marche pas. Je suis repassé en mode FAIL OVER entre les deux lignes (4G en principal et l’adsl en secours si la 4G tombe. Mon routeur rétabli la liaison VPN donc vu de l’extérieur, c’est toujours la même IP)

    J’ai tenté du MPTCP (mutipath TCP) mais c’est trop complexe pour mes besoins (surtout coté OVH même si leur box over the box fonctinne ainsi)
    https://lafibre.info/routeur/openmptcprouteur/

    1. Tu as 100% raison pour l’ « agregation » de la Delta. Il est regrettable que Free ne communique pas officiellement sur ce point technique. Et je ne trouvais pas de vrais tests de ce point là.

      Après, pour monsieur et madame TOUTLEMONDE, ça fonctionne bien (en fonction de comment on capte la 4G).

      Le problème de ta solution openVPN c’est qu’elle est onéreuse (x € par abonnement internet, VPS, etc). Je ne parle même pas de OverTheBox qui un cran au dessus.

      Au final, l’agrégation de Free me va bien en attendant la fibre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.